Les français adorent les jeux de grattage ainsi que les jeux de paris

Forte progression des ventes en France pour le grattage et les paris :

Les français adorent les jeux de grattage ainsi que les jeux de parisL’entreprise publique à savoir la FDJ ne connaît pas la crise au contraire, le chiffre d’affaires du numérique, des jeux de grattage et des paris en tout genre ont progressé de 5,5% en 2015 pour connaître une année de tous les records avec accrochez-vous bien plus de 13,7 milliards d’euros et un reversement de 9 milliards aux parieurs soit 66% des mises à ces derniers.
Autant dire que plus la promesse de gain est élevée et plus les joueurs sont au rendez-vous et ce quelque que soit la mise de départ.
On le voit bien avec le ticket Cash qui est au prix de 5 euros et à aujourd’hui, ce simple carton aux dimensions XXL est l’une des meilleures ventes de la FDJ et ce depuis sa création.

Un peu plus de détail sur cette forte progression :

Si l’on regarde en détail les dépenses des français ont s’aperçoit que 26,3 millions de parieurs ont dépensé en moyenne par semaine 10 euros ce qui représente un euro de plus qu’en 2014.
A noter que le plus gros lot a été remporté à l’Euro Millions avec une somme de 40 millions d’euros bien loin du Powerball où la loterie américaine a distribué un chèque de 1,6 milliards de dollars à trois heureux chanceux qui ont décroché le gros lot.
Il faut dire que le site de la FDJ.fr connaît un véritable carton et un engouement particulier pour les applications à gratter ainsi que les applications de loto et euro millions faisant ainsi baisser la fréquentation dans les points de vente partenaires de la Française des Jeux dans les quatre coins de France.
Ainsi, les points de vente étaient représentés en France en 2010 avec un total de 36 000 détaillants contre 32 000 en 2016.
La FDJ mise beaucoup sur le numérique et espère que les joueurs de grattage classiques réguliers s’orientent vers le virtuel en ouvrant un compte sur le site de la FDJ.fr et ce même en offrant un bonus de 10 euros gratuits parce qu’une fois inscrit sur la plateforme, vous serez plus tentez à parier en ligne et encore plus lorsque vous recevez des mails personnalisés vous invitant à tenter votre chance de gagner toujours plus de millions.
Les ventes des différents produit provenant du gaming via le site officiel de la FDJ.fr a progressé de 19% par rapport à l’année dernière mais ne représente seulement que 4% de l’ensemble des activités du groupe.
De 4%, la FDJ désire passer à 20% en attirant toujours un nouveau public beaucoup plus jeune et misant sur le site de manière régulière.
Pour y arriver, elle va investir 500 millions d’euros en recherche et développement mais également par l’élaboration de nouvelles applications et de nouvelles offres toujours plus attrayantes et novatrices.
Les jeux de loto, progresse de 4% et ce surtout grâce aux jeux de grattage qui sont sans cesse renouvelés à l’image de Koh Lanta, The Voice ou encore Mile d’or.
Les mises du Loto sont restées quant à elles stables et ce grâce à 5 séries de plusieurs tirages sans grand gagnant mais également via trois tirage spéciales Vendredi 13 où les français sont trois fois plus nombreux qu’en temps normal.
Alors que l’Euro Millions bat de l’aile avec une baisse de 11%, les paris sportifs quant à eux ont progressé de 14% et en 2016 la tendance devrait être identique avec l’événement sportif de l’euro de football qui aura lieu en France.
Le football représente 75% des mises sportives et reste le sport le plus plébiscité pour les paris sportifs.
Le Pari Mutuel Urbain (PMU) quant à lui a reculé de 2% en 2015 avec une légère baisse des mises mais bien rattrapé par les paris sportifs qui ont progressé de 14%.

Share This: